Les Vins

Côte-Rôtie

Côte-Rôtie
"Classique"

Côte-Rôtie, Classique

détails

Côte-Rôtie
"Viallière"

Côte-Rôtie, Viallière

détails

Côte-Rôtie
"Les Grandes Places"

Côte-Rôtie, Les Grandes Places

détails

Côte-Rôtie
"Classique"

Côte-Rôtie, Classique

LABEL_agriculture_biologique

syrah

AOC : Côte-Rôtie

Terroir : lieux-dits “Viallière”, “Champon”,  “le Plomb”, “Montmain“, tous situés au nord de l’Appellation Côte-Rôtie, sur des sols de micaschiste  ferreux. Ces coteaux sont orientés Sud est.

Superficie : 3.5 ha

Cépage : Plus de 95 % Syrah de sélection massale (vieilles serines d’Ampuis), et quelques ceps de Viognier complantés.

Age des vignes : 10 à 60 ans

Travail des vignes : nous cultivons nos vignes le plus naturellement possible. Le travail est surtout manuel, le relief empêchant toute grosse mécanisation La densité est de plus de huit mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées sur échalas ou sur fils de fer suivant la force de la pente. Sur échalas, elles sont taillées en gobelet, sur fils, en cordon de Royat. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Nous n’utilisons pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et ne  traitons que très modérément, sans insecticides ni produit chimique de synthèse.  Nos  ceps sont issus de nos propres sélections de vieilles «serines» (Syrah traditionnelle d’Ampuis), que nous greffons au domaine. Ces « serines » sont moins productives et donnent des raisins aux arômes plus complexes que les sélections modernes.

Vinifications : Les vendanges se font à la main, en petites caisses. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés. La fermentation est  faite avec les levures indigènes. Au cours de la vinification, se succèdent pigeages et remontages. Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur. Nous décuvons après 3 à 4 semaines suivant dégustation.

 Elevage : 2 ans en fûts de chêne, (pièce de 228l), (15 % de neuf, chêne français à grains fin bénéficiant d’un séchage de 4 ans)

Production annuelle : environ 14000 bouteilles / an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dans l'année qui suit la mise en bouteilles, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, ou bien quelques années plus tard, quand l'âge aura ajouté à leur complexité.
 
Dégustation : vins fins et élégants, avec cependant une présence tannique affirmée. Nez complexe de fruits noirs, d’épices, de violette. Sur des vins à leur apogée, on trouve des arômes de sous bois, de tabac grillé.

Accord mets et vins : Une belle viande grillée, un gigot, un canard. Sur des vins plus vieux on aura de beaux accords avec un gibier. Un millésime un peu plus tendre surprendra avec un poisson d’eau douce.

Vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 

Fiche technique (PDF)

Côte-Rôtie
"Viallière"

Côte-Rôtie, Viallière

LABEL_agriculture_biologique

syrah

AOC : Côte Rôtie
 
Terroir : lieux-dits “Viallière, situé au nord de l’Appellation Côte-Rôtie, sur des sols de micaschiste  ferreux. Ce coteau est orienté Sud est.

Superficie : 0.7 ha

Cépage : Syrah de sélection massale (vieilles serines d’Ampuis) 

Age des vignes : 30 ans
 
Travail des vignes : nous cultivons nos vignes le plus naturellement possible. Le travail est surtout manuel, le relief empêchant toute grosse mécanisation La densité est de plus de huit mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées sur échalas et sont taillées en gobelet. Les sols sont travaillés au printemps et en été, avec une charrue tirée par un treuil. Nous n’utilisons pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et ne  traitons que très modérément, sans insecticides ni produit chimique de synthèse.  Nos  ceps sont issus de nos propres sélections de vieilles « serines » (Syrah traditionnelle d’Ampuis), que nous greffons au domaine. Ces « serines » sont moins productives et donnent des raisins aux arômes plus complexes que les sélections modernes.
 
Vinifications : Les vendanges se font à la main, en petites caisses. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés. La fermentation est  faite avec les levures indigènes. Au cours de la vinification, se succèdent pigeages et remontages. Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur. Nous décuvons après 3 a 4 semaines suivant dégustation.

 Elevage : 2 ans en fûts de chêne, (pièce de 228l), (25 % de neuf, chêne français à grains fin bénéficiant d’un séchage de 4 ans)

Production annuelle : environ 3000 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dans l'année qui suit la mise en bouteilles, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, ou bien quelques années plus tard, quand l'âge aura ajouté à leur complexité.
 
Dégustation : vins fins et élégants, avec une belle persistance. Nez complexe de fruits rouges, noirs, d’épices. Sur des vins à leur apogée, on trouve des arômes de sous bois, de tabac grillé.
 
Accord mets et vins : Une belle viande grillée, un gigot, un canard. Sur des vins plus vieux on aura de beaux accords avec un gibier. Un millésime un peu plus tendre surprendra avec un poisson d’eau douce.

Vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 
 

Fiche technique (PDF)

Côte-Rôtie
"Les Grandes Places"

Côte-Rôtie, Les Grandes Places

LABEL_agriculture_biologique

syrah 2

AOC : Côte Rôtie

Terroir : lieux-dits “les Grandes Places”,   situé au nord de l’Appellation Côte-Rôtie, sur des sols de micaschiste  ferreux. Ce terroir est orienté Sud Est.

Superficie : 1 ha

Cépage : 100 % Syrah de sélection massale (vieilles serines d’Ampuis)

Age des vignes : 80 ans
 
Travail des vignes : nous cultivons nos vignes le plus naturellement possible. Le travail est surtout manuel, le relief empêchant toute grosse mécanisation La densité est de plus de huit mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées sur échalas ou sur fils de fer suivant la force de la pente. Sur échalas, elles sont taillées en gobelet, sur fils en cordon de Royat. Les sols sont travaillés au printemps et en été, le plus souvent avec une charrue tirée par un treuil. Nous n’utilisons pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et ne  traitons que très modérément, sans insecticides ni produit chimique de synthèse.  Nos  ceps sont issus de nos propres sélections de vieilles « serines » (Syrah traditionnelle d’Ampuis), que nous greffons au domaine. Ces « serines » sont moins productives et donnent des raisins aux arômes plus complexes que les sélections modernes.
 
Vinifications : Les vendanges se font à la main, en petites caisses. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés. La fermentation est  faite avec les levures indigènes. Au cours de la vinification, se succèdent pigeages et remontages. Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur. Nous décuvons après 3 à 4 semaines suivant dégustation.
 
 Elevage : 2 ans en fûts de chêne, (pièce de 228l), (25 % de neuf, chêne français à grains fin bénéficiant d’un séchage de 4 ans)

Production annuelle : environ 3000 bouteilles/an

Garde et apogée : Il est préférable d’attendre une dizaine d’année pour profiter pleinement de ces vins, pas toujours expressifs dans leur jeunesse. On a alors une immense complexité aromatique et gustative. Garde plus de 15 ans.
 
Dégustation : vins très structurés, puissants mais élégants, nez complexe de fruits noirs, d’épices, de sous-bois, de truffe.

Accord mets et vins : plats très gouteux de viande, de gibiers.
 

 Vin biologique, certifié par ECOCERT
 

Fiche technique (PDF)

Condrieu

Condrieu
"Verchery"

Condrieu, Verchery

détails

Condrieu
"Verchery"

Condrieu, Verchery

LABEL_agriculture_biologique

viognier 2

 
AOC : Condrieu

Terroir : lieux-dits mitoyens « Vernon », « Chery », tous deux situés sur le coteau de Chery, au nord de l’Appellation Condrieu, sur des sols de granit à biotites, très chauds et très filtrants. Ce coteau est orienté plein Sud.

Superficie : 0.5 ha

Cépage : 100 % Viognier, sélections massales.

Age des vignes :  30ans

Travail des vignes : nous cultivons nos vignes le plus naturellement possible. Le travail est complètement manuel, le relief  et les terrasses empêchant toute  mécanisation La densité est de huit mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées sur fils de fer suivant les courbes de niveaux, l’inter-rang est en dévers. Les ceps sont taillés en Guyot simple. Les sols sont travaillés au printemps et en été, à la pioche électrique. Nous n’utilisons pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et ne  traitons que très modérément, sans insecticides ni produit chimique de synthèse.  Nos  ceps sont issus d’anciennes sélections massales. Ces sélections sont moins productives et donnent des raisins aux arômes plus complexes que les sélections clonales modernes.

Vinifications : Les vendanges se font à la main. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont pressés puis débourbés au froid.  La fermentation est  faite pour l’essentiel en barriques, et pour une petite partie, en cuve inox, toujours avec les levures indigènes. Les malo-lactiques se font à la suite.

 Elevage : 1 an, en barrique, et en cuve inox. Collage et filtration légère avant la mise en bouteille.

Production annuelle : environ 2000 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, mais peuvent aussi se garder une dizaine d’années. Notre préférence va à des vins de 4 à 5 ans.

 Dégustation : Notre Condrieu est un vin  aromatique (abricot, pêche, miel, aubépine...), très gras et peu acide, et doté d’une belle minéralité.

Accord mets et vins : avec des crustacés, un poisson d’eau douce,  un poisson de mer pas trop iodé, ou encore avec une volaille. Il s'accorde aussi très bien avec les petites rigottes de Condrieu, ou de jeunes asperges arrosées d’un filet d’huile d’olive.
 

 Vin biologique, certifié par ECOCERT
 

Fiche technique (PDF)

Saint-Joseph


"SAINT-JOSEPH"

, SAINT-JOSEPH

détails


"SAINT-JOSEPH"

, SAINT-JOSEPH

syrah st jo

AOC : Saint-Joseph

Terroir : Nos Saint-Joseph viennent du nord de l’appellation, les vignes sont situées à Malleval. Les sols sont constitués de granits. L’exposition est Sud-est. Ces vignes sont relativement plates, elles se trouvent sur le haut des coteaux. Les terrains formés de sables et de granits décomposés sont chauds et permettent une bonne maturation de la Syrah, cépage rouge de cette appellation.

Superficie : 0.5 ha

Cépage : Syrah

Age des vignes : 30 ans en moyenne

Travail des vignes : Les vignes sont travaillées le plus naturellement possible. La densité est de plus de six mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées assez haut et taillé en cordons de Royat. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Il n’y a pas d’utilisation d’engrais chimiques, mais de fumiers compostés. Les traitements sont très modérés, sans insecticides ni produit chimique de synthèse. 
Vinifications : Les vendanges se font à la main. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés. La fermentation est  faite avec les levures indigènes. Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur. Nous décuvons après trois semaines suivant dégustation.

 Elevage : 1 ans en fûts de chêne, (pièce de 228l) de deux à trois vins.

Production annuelle : environ 1500 bouteilles / an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, mais peuvent aussi se garder une dizaine d’années
 
Dégustation : vins  élégants, avec  une présence tannique affirmée. Nez complexe de fruits  rouges et noirs, d’épices.
 
Accord mets et vins : Une planche de charcuterie du Pilat, une belle viande grillée, un gigot, un canard.
 
 

 

Fiche technique (PDF)

Coteaux du Lyonnais

Coteaux du Lyonnais
"Traboules (blanc)"

Coteaux du Lyonnais, Traboules (blanc)

détails

Coteaux du Lyonnais
"L'Hecto"

Coteaux du Lyonnais, L'Hecto

détails

Coteaux du Lyonnais
"Rosé"

Coteaux du Lyonnais, Rosé

détails

Coteaux du Lyonnais
"Traboules (rouge)"

Coteaux du Lyonnais, Traboules (rouge)

détails

Coteaux du Lyonnais
"Galet"

Coteaux du Lyonnais, Galet

détails

Coteaux du Lyonnais
"Traboules (blanc)"

Coteaux du Lyonnais, Traboules (blanc)

LABEL_agriculture_biologique

chardonnay

 
AOC : Coteaux du Lyonnais

Terroir : Nos Coteaux du Lyonnais viennent du sud de l’appellation, non loin des bords du Rhône. Sur la commune de Millery, les sols sont faits de moraines glaciaires (gros galets), sur le village d’Orliénas de gneiss ( roches proche des granits). L’exposition est Sud-est. Ces vignes sont relativement plates, la vallée à cet endroit étant peu escarpée. Les terrains formés de sables et de gros galets sont chauds et permettent une bonne maturation du Chardonnay, cépage blanc de cette appellation.

Superficie : 0.7 ha

Cépage : Chardonnay

Age des vignes :  20 ans en moyenne

Travail des vignes : Ces vignes sont cultivées le plus naturellement possible. La densité est de plus de six mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les ceps sont palissées assez haut et taillé en Guyot. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Il n’y a pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés. Les traitements sont peu nombreux, sans insecticides ni produit chimique de synthèse. 
Vinifications : Les vendanges se font à la main. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont pressés puis débourbés au froid.  La fermentation est  faite en cuve inox, toujours avec les levures indigènes. Les malo-lactiques se font à la suite.

 Elevage : 6 mois,  en cuve inox. Collage et filtration légère avant la mise en bouteille.

Production annuelle : environ 2500 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse.

 Dégustation : un vin vif et frais, aux arômes d’agrumes, de fleurs

 Accord mets et vins : avec des coquillages, crustacés, poissons,  fromage de chèvre ou bien à l’apéritif
 
 
Vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 

Fiche technique (PDF)

Coteaux du Lyonnais
"L'Hecto"

Coteaux du Lyonnais, L'Hecto

LABEL_agriculture_biologique

chardonnay

AOC : Coteaux du Lyonnais

Terroir : Nos Coteaux du Lyonnais viennent du sud de l’appellation, non loin des bords du Rhône. Sur la commune de Millery, les sols sont faits de moraines glaciaires (gros galets), sur le village d’Orliénas de gneiss ( roches proche des granits). L’exposition est Sud-est. Ces vignes sont relativement plates, la vallée à cet endroit étant peu escarpée. Les terrains formés de sables et de gros galets sont chauds et permettent une bonne maturation du Chardonnay, cépage blanc de cette appellation.

Superficie : 1 ha

Cépage : Chardonnay

Age des vignes :  20 ans en moyenne

Travail des vignes : Ces vignes sont cultivées le plus naturellement possible. La densité est de plus de six mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les ceps sont palissées assez haut et taillé en Guyot. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Il n’y a pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés. Les traitements sont peu nombreux, sans insecticides ni produit chimique de synthèse. 

Vinifications : Les vendanges se font à la main. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont pressés puis débourbés au froid.  La fermentation est  faite pour partie en barrique, pour partie en cuve inox, toujours avec les levures indigènes. Les malo-lactiques se font à la suite.

 Elevage : 1 an,  pour l’essentiel en barrique.  Collage et filtration légère avant la mise en bouteille.

Production annuelle : environ 4000 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, mais peuvent aussi se garder quatre ou cinq ans.
 
Dégustation : un vin aux arômes d’agrumes, de fleurs, doté d’une belle minéralité

Accord mets et vins : avec des crustacés, poissons,  quenelles,  fromage de chèvre ou bien à l’apéritif
 
Vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 

Fiche technique (PDF)

Coteaux du Lyonnais
"Rosé"

Coteaux du Lyonnais, Rosé

LABEL_agriculture_biologique

gamay

AOC : Coteaux du Lyonnais

Terroir : Nos Coteaux du Lyonnais viennent du sud de l’appellation, non loin des bords du Rhône. Sur la commune de Millery, les sols sont faits de moraines glaciaires (gros galets), sur le village d’Orliénas de granits. L’exposition est Sud-est. Ces vignes sont relativement plates, la vallée à cet endroit étant peu escarpée. Les terrains formés de sables et de gros galets sont chauds et permettent une bonne maturation du Gamay, cépage rouge de cette appellation.

Superficie : 0.3 ha

Cépage : Gamay

Age des vignes : 30 ans en moyenne

Travail des vignes : Les vignes  sont cultivées le plus naturellement possible. La densité est de plus de cinq mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées assez haut et taillées en cordons de Royat. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Il n’y pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et les traitements sont très modérés, sans insecticides ni produits chimiques de synthèse. 

Vinifications :  Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont égrappés, et restent en cuve quelques heures, avant d’être pressés.  La fermentation est  faite en barrique, avec les levures indigènes.

 Elevage : 6 mois en fûts.
Production annuelle : environ 2000 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, mais peuvent aussi se garder une année ou deux.
 
Dégustation : Ce sont des rosé assez colorés, friands, avec un beau nez de fruits rouges, groseilles et framboises.

Accord mets et vins : des plats d’été, salades composés, grillades, charcuterie; également des desserts à bases de fruits rouges, comme une  tarte aux fraises.


vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 
 
 

Fiche technique (PDF)

Coteaux du Lyonnais
"Traboules (rouge)"

Coteaux du Lyonnais, Traboules (rouge)

LABEL_agriculture_biologique

gamay

AOC : Coteaux du Lyonnais

Terroir : Nos Coteaux du Lyonnais viennent du sud de l’appellation, non loin des bords du Rhône. Sur la commune de Millery, les sols sont faits de moraines glaciaires (gros galets), sur le village d’Orliénas de gneiss (roche proche des granit). L’exposition est Sud-est. Ces vignes sont relativement plates, la vallée à cet endroit étant peu escarpée. Les terrains formés de sables et de gros galets sont chauds et permettent une bonne maturation du Gamay, cépage rouge de cette appellation.

Superficie : 4 ha

Cépage : Gamay

Age des vignes : 30 ans en moyenne

Travail des vignes : Les vignes sont cultivées le plus naturellement possible. La densité est de plus de cinq mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées assez haut et taillé en cordons de Royat. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Il n’y a pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et les traitements sont très modérés, sans insecticides ni produit chimique de synthèse. 

Vinifications : Les vendanges se font à la main. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés. Un tiers reste en grappe entière. La fermentation est  faite avec les levures indigènes. Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur. Nous décuvons après deux semaines suivant dégustation.

 Elevage : 6 mois en cuve inox.

Production annuelle : environ 20 000 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, mais peuvent aussi se garder quatre ou cinq ans.

Dégustation : Ce sont des vins friands, avec une certaine charpente, un beau nez de fruits rouges, groseilles et framboises.

Accord mets et vins : un mâchon de charcuterie Lyonnaise, un barbecue, un fromage de chèvre.

vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 
 

Fiche technique (PDF)

Coteaux du Lyonnais
"Galet"

Coteaux du Lyonnais, Galet

LABEL_agriculture_biologique

gamay

AOC : Coteaux du Lyonnais

Terroir : Nos Coteaux du Lyonnais viennent du sud de l’appellation, non loin des bords du Rhône, sur les communes de Millery et Orlienas, où les sols sont fait de moraines glaciaires (gros galets) et de roches métamorphiques (gneiss, granit). L’exposition est Sud-est. Ces vignes sont en pente douce, la vallée à cet endroit étant peu escarpée. Les terrains, caillouteux, chauds et filtrants, permettent une bonne maturation du Gamay, cépage rouge de cette appellation.

Superficie : 1.5 ha

Cépage : Gamay

Age des vignes :  40 ans en moyenne

Travail des vignes : Les vignes sont cultivées le plus naturellement possible. La densité est de plus de cinq mille ceps à l’hectare. En hiver, les sols restent naturellement enherbés.  Les vignes sont palissées assez haut et taillé en cordons de Royat. Les sols sont travaillés au printemps et en été. Il n’y a pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés, et les traitements sont très modérés, sans insecticides ni produit chimique de synthèse. 

Vinifications : Les vendanges se font à la main. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs. Arrivés au chai, les raisins sont encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés et foulé.  La fermentation est  faite avec les levures indigènes. La vinification est une vinification de vin de garde.  Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur, les cuves sont pigées et remontées deux fois par jour. Nous décuvons après quatre semaines, suivant dégustation.

Elevage: 12 mois en futs de deux ou trois ans.

Production annuelle: environ 6000 bouteilles/an

Garde et apogée : Ils peuvent être bus dès la mise en bouteille, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, mais peuvent aussi se garder sept ou huit ans.

 Dégustation : Les vins de cette cuvée ont un nez  de cerises, mûres, groseilles, framboises. En bouche, le vin est plaisant, avec  une belle charpente.
 
Accord mets et vins : Ce sont des vins à servir sur un mâchon de charcuterie lyonnaise ou des plats d’hiver comme un coq au vin, dans les 5 à 6 années qui suivent leur récolte.

vin biologique, certifié par ECOCERT
 
 
 

Fiche technique (PDF)